Cinq idées reçues sur la vente de biens immobiliers

Publié le: 29 Octobre, 2020 Catégories: Immobilier
 

Certaines idées reçues nuisent aux ventes immobilières en amenant les propriétaires à prendre des décisions erronées. Voici les cinq idées reçues les plus répandues, et pour chacune d’entre elles, notre explication ainsi qu’un conseil.

 

#1 : Publier une annonce sur un maximum de sites ou portails immobiliers permet de vendre plus vite et mieux

En réalité, multiplier la présence d’une annonce immobilière sur tous les portails immobiliers est un choix peu judicieux.

En effet, à l’image d’une publicité que l’on entendrait à longueur de journée, une annonce diffusée de manière peu ciblée risque de susciter de la méfiance auprès d’acheteurs potentiels. Ceux-ci se demanderont ce que cache une diffusion aussi massive et s’interrogeront sur les raisons qui font que ce bien n’a pas été vendu.

Les conclusions rapides qui en découlent sont peu flatteuses pour votre bien immobilier : puisqu’il est très visible, il se vend difficilement… probablement à cause d’importants défauts.

Notre conseil : en choisissant de travailler en exclusivité avec une agence immobilière, qui maîtrise le processus de commercialisation de votre bien, vous vous assurez que la diffusion sera adéquate. Votre logement attirera des acquéreurs potentiels qui y verront une opportunité à saisir plutôt qu’une arnaque à éviter.

 

#2 : Mandater un courtier en immobilier coûte très cher

Contrairement aux agences ou courtiers low-cost qui prélèvent des frais pour le simple traitement initial d’un dossier, les agences et courtiers confirmés ne facturent leurs honoraires que lorsque la vente du bien est réalisée. Autrement dit, pas de frais sans résultat.

De plus, le calcul final est à votre avantage. En effet, il a été démontré que le fait de travailler avec des professionnels de l’immobilier permet d’augmenter jusqu’à 17% le prix de vente final (source : chiffres OCSTAT 2013-2017).

Un courtier ne vous fait pas perdre de l’argent, il vous en fait gagner en fixant le prix de vente idéal pour le bien, puis en utilisant son savoir-faire, son expérience et ses talents de négociation pour vendre au mieux.

Prenons un exemple : si vous vendiez votre logement par vous-même, ou par le biais d’une agence ou d’un courtier low-cost, au prix de CHF 900’000, votre agent immobilier pourrait obtenir jusqu’à CHF 1’053’000. Même en déduisant la commission d’une agence professionnelle, votre résultat net resterait supérieur en faisant appel à un courtier.

Notre conseil : si l’on reprend l’exemple ci-dessus, même si la commission de courtage vous coûterait CHF 41’000, vous gagneriez toujours CHF 1’012’000, ce qui reste supérieur de CHF 112’000 à ce que vous auriez gagné sans courtier. Il vaut donc mieux faire appel à un courtier professionnel.

 

#3 : Choisir l’estimation la plus élevée garantit de vendre plus cher

La troisième idée reçue à connaître avant de vendre un bien immobilier concerne son estimation et le prix de mise en vente qui en résultera.

Fixer le juste prix, et ce dès le départ, reste l’un des moyens les plus efficaces pour réussir une vente. Il peut être tentant de choisir le prix de mise en vente le plus élevé. Cependant, loin de constituer le secret pour vendre au mieux, cela s’avère souvent être une « fausse bonne idée ». Une stratégie visant à placer un prix de vente excessivement élevé « pour voir si ça passe » a pour résultat de faire fuir les acheteurs potentiels les plus sérieux. De plus, vous seriez par la suite amenés à baisser le prix après quelques semaines ou mois, et cela serait perçu comme un signe de faiblesse que les acquéreurs potentiels n’hésiteraient pas à utiliser dans le processus de négociation.

Notre conseil : faites appel à un courtier expérimenté et qualifié dès le début afin de définir le meilleur prix de vente en fonction du marché et des particularités de votre propriété. Pour savoir comment reconnaître un courtier confirmé, lisez notre guide du vendeur « Sélectionner le meilleur agent immobilier ».

 

#4 : La qualité de l’annonce n’a pas beaucoup d’importance

En réalité, comme on le dit souvent, c’est la première impression qui compte. C’est avec l’annonce que tout commence. Celle-ci doit donc être élaborée avec soin.

Votre futur acheteur décidera de vous contacter en fonction de l’intérêt que suscitera l’annonce de votre bien. Il est donc essentiel que les photos soient réalisées par des professionnels qui sauront choisir l’éclairage et les angles les plus valorisants. La description doit également être fidèle au bien présenté.

Notre conseil : laissez votre agent s’occuper de la rédaction et de la publication de l’annonce. De votre côté, préparez votre logement en prévision du rendez-vous avec le photographe professionnel. Enlevez les objets encombrants, rangez vos affaires personnelles, faites un grand ménage, ajoutez éventuellement quelques plantes pour une touche chaleureuse. Plus de conseils pour la préparation de votre bien dans notre guide du vendeur « Il est temps de préparer votre bien ».

 

#5 : Les acheteurs préfèrent négocier directement avec les propriétaires

En réalité, les acheteurs ont tendance à être plutôt rassurés de traiter avec des professionnels de l’immobilier. Lorsqu’une vente est gérée en direct par le propriétaire, il règne souvent un climat de méfiance.

Sans intermédiaire, la charge émotionnelle inévitablement liée à une vente risque de porter préjudice au processus de négociation. Mais surtout, l’acheteur sait qu’avec un professionnel, la transaction sera sérieuse et sans risque.

Notre conseil : depuis 60 ans, nous accompagnons des vendeurs et acquéreurs tout au long du processus. Notre rôle de conseiller nous tient à cœur et notre objectif est de garantir la meilleure transaction en canalisant les émotions qui peuvent se manifester sur le chemin.

 

D’autres idées reçues sur la vente de biens immobiliers existent, mais les cinq évoquées ici sont les plus courantes. Pour éviter les erreurs, et vous assurer de la réussite de votre vente immobilière, contactez nos courtiers !

 

Agences immobilières du groupe SPG-Rytz :

Genève : Route de Chêne 36 – 1208 Genève – Tél : 022 539 13 18
Nyon : Avenue Alfred-Cortot 7 – 1260 Nyon – Tél : 022 539 11 85
Lausanne : Place de la Navigation 14 – 1007 Lausanne – Tél : 021 539 13 17

Chaque PPE est unique, sa gestion aussi !

Publié le: 30 Septembre, 2020

Le groupe SPG-Rytz est expert dans la gestion de copropriétés en PPE depuis…


Catégories: Immobilier

SPG, 100% digital, 200% humain

Publié le: 7 Décembre, 2020

La Société Privée de Gérance (SPG) a misé sur une intégration précoce de…


Catégories: Sponsoring

ABONNEMENT AUX PUBLICATIONS DU GROUPE SPG-RYTZ

<nyt_prefs> <nyt_prefix></nyt_prefix> <nyt_suffix></nyt_suffix> <nyt_base_path>~/Desktop/icons</nyt_base_path> <nyt_scaling>100</nyt_scaling> <nyt_transparency>true</nyt_transparency> <nyt_embedImage>true</nyt_embedImage> <nyt_embedFont>true</nyt_embedFont> <nyt_trimEdges>true</nyt_trimEdges> <nyt_innerPadding>false</nyt_innerPadding> <nyt_format>JPG</nyt_format> <nyt_artboards>all</nyt_artboards> <nyt_layers>all</nyt_layers> <nyt_exportArtboards>false</nyt_exportArtboards> <nyt_ignoreWarnings>false</nyt_ignoreWarnings></nyt_prefs>