Prix littéraire SPG du premier roman romand 2020

Publié le: 13 Mai, 2020 Catégories: Actualités, Littérature
 

Initié en 2014, le Prix littéraire SPG du premier roman romand récompense une première œuvre littéraire d’un auteur romand, rédigée en langue française, éditée par une maison d’édition suisse. Ce prix a pour but de promouvoir la création littéraire romande et sa diffusion, d’encourager de nouveaux auteurs romands, et de soutenir l’édition romande ainsi que ses acteurs.

Pour cette 7e édition, dix-neuf premiers romans étaient en lice pour concourir au Prix littéraire SPG du premier roman romand, qui a déjà consacré des auteurs tels que Marc Voltenhauer pour Le Dragon du Muveran aux éditions Plaisir de Lire, Elisa Shua Dusapin pour Un hiver à Sokcho aux éditions Zoé ou encore récemment Claire May pour son premier roman Oostduinkerke aux éditions de l’Aire.

 

Les finalistes de l’édition 2020 sont :

 

 

Simona Brunel-Ferrarelli, Les battantes, Éditions Encre Fraîche

 

Les battantes

Âpre et rude est la vie à Rocca Patrizia ; frustres et obtus sont ses habitants. Dans cette atmosphère où l’on s’observe, se toise et se jalouse évoluent les familles du village. Leurs liens, complexes, se dévoilent subtilement au fil du temps. Les enfants, eux, se retrouvent dans une dimension parallèle, celle où les amours interdites se tissent, à l’abri du regard des adultes.

 

 

Daniel Monnat, La faute, Éditions Slatkine

 

La faute

Genève 1939 : l’Europe va s’enflammer sous la menace hitlérienne et pourtant, la joyeuse bande d’étudiants ne s’en soucie pas trop. Faire la fête jusqu’à l’aube, draguer des filles et, accessoirement, réussir les examens, voilà ce qui les occupe. Mais Michel a un souci supplémentaire : il est pauvre et ses copains sont riches. Pour se hisser au-dessus de sa condition, l’étudiant désargenté commet l’impardonnable: il vole un Picasso appartenant à une famille de fugitifs juifs allemands et précipite en enfer Daniel, Judith et la petite Sarah. Rongé par la culpabilité, il se mettra alors en quête de rédemption, dans un voyage au plus noir de la nuit.

 

Raoul Pastor, Un été avec Geronimo, Éditions Slatkine

 

Un été avec Geronimo

Raoul est un enfant solitaire, joyeux, mais en retrait. Dans la campagne espagnole de Franco, il joue dans les ruisseaux sans s’inquiéter de politique. Ce n’est que lorsque ses parents, instituteurs, décident de fuir le pays pour tenter leur chance dans un exil helvétique, qu’il se retrouve confié à ses grands-parents. Sur fond de guerre civile, au loin, très loin, Geronimo – puisque c’est ainsi qu’il voit son « Abuelo » – prend le temps de lui enseigner la vie. Tel un Indien ; au plus proche de la nature. Les hommes et leurs folies martiales, ils les gardent à distance, soucieux d’écouter le silence et de se forger une identité propre.

 

Sonia Molinari, Ne pas laisser le temps à la nuit, Éditions Zoé

 

Ne pas laisser le temps à la nuit

Maiko se réveille dans une clinique de Bruxelles, une mystérieuse cicatrice au bas du dos et un souvenir lancinant dans sa mémoire en vrac : celui d’une adolescence heureuse à Hong Kong, brisée le jour où son père, microbiologiste de génie, a été porté disparu. La jeune femme entreprend alors de se reconstruire et se jette à corps perdu sur les traces de son père. Même s’il lui faut arpenter les quatre coins du monde en hôtesse de l’air, talonnée par d’inquiétants poursuivants.

 

Le jury de cette édition est composé de :

  • Thierry Barbier-Mueller, Administrateur délégué de la SPG et Président du jury
  • Pascal Couchepin, Ancien Conseiller fédéral, Président d’honneur
  • Mania Hahnloser, Présidente d’honneur de l’Alliance Française de Berne
  • Hélène Leibkutsch, Présidente de la Commission de lecture – Société de Lecture
  • Isabelle Falconnier, Journaliste et critique littéraire
  • Sofia Baureder, Enseignante et référente culturelle

 

Nous tenons à remercier chaleureusement les membres du jury de leur engagement pour la création littéraire romande.
En raison de la situation sanitaire actuelle, le nom du lauréat du Prix littéraire SPG du premier roman romand 2020 sera annoncé en ligne, sur notre site Internet et nos réseaux sociaux – Facebook et Twitter –, le jeudi 4 juin.

Le développement durable, une direction stratégique

Publié le: 12 Mai, 2020

En tant que régie responsable, la stratégie de développement durable de la Société…


Catégories: Actualités, Environnement

GUIDE DU VENDEUR : les secrets d’une vente immobilière réussie

Publié le: 25 Juin, 2020

Vendre un bien immobilier n’est pas simple. Un tel processus de vente peut…


Catégories: Immobilier

ABONNEMENT AUX PUBLICATIONS DU GROUPE SPG-RYTZ

<nyt_prefs> <nyt_prefix></nyt_prefix> <nyt_suffix></nyt_suffix> <nyt_base_path>~/Desktop/icons</nyt_base_path> <nyt_scaling>100</nyt_scaling> <nyt_transparency>true</nyt_transparency> <nyt_embedImage>true</nyt_embedImage> <nyt_embedFont>true</nyt_embedFont> <nyt_trimEdges>true</nyt_trimEdges> <nyt_innerPadding>false</nyt_innerPadding> <nyt_format>JPG</nyt_format> <nyt_artboards>all</nyt_artboards> <nyt_layers>all</nyt_layers> <nyt_exportArtboards>false</nyt_exportArtboards> <nyt_ignoreWarnings>false</nyt_ignoreWarnings></nyt_prefs>